Chargement...

Boissons et douceurs locales

Les secrets du célèbre thé vert chinois

Le thé fait partie intégrante de la vie quotidienne des chinois. C’est d’ailleurs la seconde boisson la plus consommée en Chine. Les notes amères, douces et la fraîcheur du thé vert chinois ont fait de lui la variété plébiscitée par la population chinoise. Il représente ainsi à lui seul plus de 50% des parts de marché en Chine. Au-delà de son goût si caractéristique, ses bienfaits sont également très appréciés. En effet, le thé vert favoriserait une diminution des risques de maladies cardiovasculaires et aurait un pouvoir amaigrissant. Alors, pas mal non ?

Théière argile

L’art de consommer le thé vert en chine

En Chine, le thé ne se fait pas n’importe comment. On prépare le thé vert chinois dans des théières en argile ou en terre cuite (type Gong Fu Cha), dans un Gaiwan (petit bol muni d’un couvercle) ou dans un Zhong (tasse haute avec un couvercle et parfois un filtre intégré).

Selon la cérémonie traditionnelle du thé en Chine, le thé vert doit être infusé trois fois, tout en respectant quelques règles de base :

  • La température de l’eau : soyez vigilant et surveillez la température qui doit être comprise entre 80°C et 85°C.
  • L’infusion : elle doit durer 2 à 3 minutes à chaque fois, pas plus.
  • Le thé (les trois infusions) : consommez-le dans les 30 minutes.
  • Les bons accessoires : une théière pour l’infusion, une grande tasse pour la répartition et des tasses pour la dégustation.

La première infusion du thé vert — fraîche et parfumée
La première infusion du thé permet d’observer les feuilles qui dansent dans l’eau bouillante. Elle se boit lentement, par petite gorgée.

La seconde infusion du thé vert — forte et prononcée
Une fois que les deux-tiers de la première infusion sont consommés, il faut ajouter la deuxième infusion au récipient de distribution.

La troisième infusion du thé vert — légère et subtile
Il ne reste plus que la moitié de la deuxième infusion du thé ? Ajoutez la troisième infusion au récipient de distribution. Le thé est alors plus clair.

Les plus grands thés verts chinois

  • Long Jing (puits du dragon)
    C’est le thé vert chinois le plus célèbre, très apprécié en Chine pour son goût délicat et ses arômes agréables.
  • Huangshan Maofeng(cimes duveteuses des monts jaunes)
    Récolté au printemps, il est légèrement parfumé, possède des notes sucrées avec un arrière-goût persistant.
  • Taiping Houkui (chef singe)
    La forme de ses feuilles semblables à du bambou le rend insolite et atypique.
  • Bi Luo Chun (escargot vert du printemps)
    Récolté au moment de l’équinoxe de printemps, ce thé vert se distingue des autres thés chinois par son goût particulièrement fruité.

Le thé vert dans la médecine chinoise

Le thé vert chinois possède une haute valeur médicinale en médecine traditionnelle chinoise. En effet, c’est un puissant antioxydant aux vertus thérapeutiques connues depuis près de 4000 ans en Chine. Les méridiens destinataires du thé vert sont le cœur, le foie, l’estomac, la vessie et le gros intestin. Diurétique et hydratant, il améliorerait la digestion et favoriserait l’amincissement, car il aurait le pouvoir de dissoudre les graisses. Bien évidemment, boire du thé vert pour compenser des repas très gras ne suffira pas à avoir une taille de guêpe, ne nous voilons pas la face 😉

Théière thé vert
Plantation thé
Thé vert

CHINATOWN PARIS - 2019 Tous droits réservés - Mentions légales