Chargement...

Art de vivre

Et si vous deveniez un expert en Tai-chi ?

Le Tai-chi ou Tai-chi-chuan est une discipline corporelle issue de la Médecine traditionnelle chinoise. Cette gymnastique d’origine chinoise est à la frontière entre la méthode de relaxation, l’art martial interne et la technique de méditation. On la pratique depuis des siècles en Chine et sa création serait l’œuvre d’un moine, suite à l’observation d’un combat entre un oiseau et un serpent.

Tai-chi

Définition du Tai-chi

Le Tai-chi est un dérivé des arts martiaux et un exercice énergétique pratiqué dans la Médecine traditionnelle chinoise. On l’exerce en réalisant des mouvements circulaires lents et continus, dans un ordre bien précis. Il permet de prendre conscience de son corps, de développer sa souplesse et d’éveiller le Qi, à prononcer « Tchi » (énergie vitale). Ainsi, il favorise la circulation de l’énergie corporelle au sein de l’organisme. Il forme l’une des 5 branches de la Médecine traditionnelle chinoise avec le Qi Gong (les 4 autres étant l’acupuncture, la diététique chinoise, la pharmacopée chinoise et le massage Tui Na). La base du Tai-chi est la recherche de l’équilibre entre le Yin et le Yang.

Les origines du Tai-chi

L’origine de cette discipline est liée au Taoïsme et aurait été inventée il y a environ 700 ans. En effet, selon la légende, le moine Zhang Sanfeng (fondateur de l’école d’arts martiaux du mont Wudang) créa cet art martial après avoir observé un combat entre une grue et un serpent. L’oiseau se battait avec des coups de bec secs et droits, tandis que le serpent esquivait avec des mouvements souples et sinueux. Il constata alors que la souplesse des mouvements circulaires était plus efficace que la rigidité et la force.

La pratique du Tai-chi

On ne pratique pas le Tai-chi n’importe comment. En effet, les mouvements et postures sont codifiés et s’enchaînent d’une façon bien précise. Il n’y a pas de place pour l’aléatoire. Parfois, on peut réaliser jusqu’à 100 mouvements différents dans un enchaînement complet. Ce sont toujours les mains qui guident les déplacements et dirigent l’énergie. Même si les mouvements varient d’une école à une autre, il y a des règles de base communes :

  • Conservez le sommet du crâne vers le haut
  • Laissez tomber vos épaules
  • N’utilisez pas la force
  • Respirez lentement et profondément
  • Veillez à rester relaxé quoi qu’il arrive
  • Gardez vos articulations souples
  • Réalisez des mouvements fluides
  • Enchaînez-les de façon continue pour éviter les saccades et arrêts brutaux

Les bienfaits du Tai-chi

Le Tai-chi est réputé pour ses vertus santé. Reconnu comme une discipline de santé et de longévité, on l’utilise régulièrement dans les hôpitaux en Chine. Le pratiquer en plein air décuplerait ses effets bénéfiques.

Des bienfaits réels

  • Développer la souplesse, la coordination et le dynamisme
  • Aider à se relaxer, à gérer son stress et à retrouver son calme intérieur grâce à des techniques respiratoires particulières
  • Apaiser les douleurs chroniques

Des bienfaits supposés

  • Booster le système immunitaire
  • Aider l’énergie vitale à bien circuler et ainsi à éviter de tomber malade
  • Prolonger l’espérance de vie

Vous souhaitez tenter l’expérience en réalisant une séance d’initiation au Tai-chi ? Découvrez tous les cours proposés dans le quartier chinois du 13e arrondissement de Paris.

CHINATOWN PARIS - 2019 Tous droits réservés - Mentions légales